Presque 30 ans d'Histoire

Depuis 1994, le tournoi The Amundi Evian Championship réunit les plus grandes légendes du golf féminin dans le cadre unique de l'Evian Resort.

Notre Histoire

The Amundi Evian Championship a su construire sa propre histoire, patiemment au fil des années, pour devenir unique et offrir le parfait équilibre entre tradition et innovation dans le respect de l’étiquette.

Fort d’un soutien jamais démenti du Club des Sponsors, des joueuses, du public, des bénévoles... et fier de son histoire, The Amundi Evian Championship trouve aussi sa légitimité au regard de son palmarès et des championnes qui le composent.

Edition 2022

Au terme d'une semaine extraordinaire, marquée par des actions de légendes et de rebondissements journaliers, Brooke Henderson s'impose, pour la première fois de sa carrière, à Evian. C'est accompagnée de sa sœur, que la jeune Canadienne de 24 ans tout juste décroche son second titre Majeur ! 

Il aura fallu du courage et de l'abnégation, pour Brooke Henderson : après deux premiers tours quasi-parfaits, elle aura surtout connu un dernier round crispant, car "seulement" dans le par, avec une foule de poursuivantes à ses trousses. 

In fine, c'est tout de même elle qui, grâce un un birdie sur le trou n°18 et sous les yeux du public venu en foule, soulève le trophée de cette édition 2022 du Majeur The Amundi Evian Championship. 

‹‹
C'était incroyable de voir la foule immense qui était présente cette semaine, en particulier autour du trou n°18. C'est vraiment spécial quand vous pouvez réaliser de bons coups et que les gens célèbrent avec vous, parce que c'est une atmosphère incroyable. Je suis tout simplement très heureuse d'avoir ce trophée et d'être pour la deuxième fois championne majeure.
››

Brooke Henderson

Edition 2021

Pour la grande première d’Amundi en tant que sponsor titre de l’épreuve, cette édition 2021 n’a pas manqué de suspense. Minjee Lee (AUS) s’est adjugée à 25 ans son premier titre Majeur, grâce à un birdie réalisé en playoff face à la Sud-Coréenne Jeongeun Lee6.

Avec une ultime carte de 64 (-7), Minjee Lee a profité des faux pas de Jeongeun Lee6 et de Yealimi Noh (USA) pour arriver seule leader au club-house avant de repartir au 18 affronter l’auteur d’un monumental 61 (-10) réalisé un peu plus tôt dans la semaine. Si les deux joueuses ont parfaitement réussi leur mise en jeu, Lee a brillamment réussi son deuxième coup se laissant trois mètres pour eagle, tandis que Lee6 manquait complètement son attaque de green et finissait dans l’eau du 18.

Pour l’Australienne, il ne restait plus qu’à faire deux putts pour s’offrir The Amundi Evian Championship 2021 et s’offrir enfin son premier Majeur, pour sa huitième saison en tant que joueuse professionnelle.

‹‹
C'est une sensation exceptionnelle de gagner ici à Evian ! Le scenario de ma victoire la rend encore plus merveilleuse ! C'est vraiment incroyable comme sentiment !
››

Minjee Lee

Edition 2019

Jin Young Ko a brillamment remporté la 26e édition de l’Evian Championship.  Après l’ANA Inspiration, la Coréenne empoche son deuxième titre majeur de la saison. L’Américaine Jennifer Kupcho, meilleur score du dernier tour (66), la Chinoise Shanshan Feng et la Coréenne Hyo Joo Kim se partagent la deuxième place.

Tout aura basculé à l’entame du dernier tiers du parcours. Au 13, Hyo Joo Kim menait alors les débats avec deux coups d’avance sur Jin Young Ko, lorsque cette dernière enquilla une « ficelle » d’environ sept mètres, pour le birdie. La Coréenne revenait alors à un coup de sa compatriote.

C’est au 17 que la jeune championne scella définitivement sa victoire en signant son cinquième birdie du jour, réussissant une nouvelle ficelle de six mètres.

‹‹
Je m’étais promis de ne pas pleurer comme une madeleine, ce que j’avais fait après mon succès à l’ANA Inspiration ! Je voulais garder le sourire, mais quand j’ai entendu les premières notes de l’hymne coréen, je n’ai pas pu retenir mes larmes.
››

Jin Young Ko

Edition 2018

A l'issue d'un sprint final riche en rebondissements, l'Américaine Angela Stanford a remporté l'Evian Championship 2018.

Elle est la première représentante de la bannière étoilée vainqueur sur les bords du Léman depuis Natalie Gulbis en 2007. Agée de 40 ans, cela faisait six ans qu'Angela Stanford n'avait plus gagné sur le circuit. Bien que rodant autour de la tête depuis vendredi, c'est une autre américaine, Amy Olson, qui menait le tournoi. En effet, un simple par sur le 18 suffisait à Amy Olson, leader depuis le vendredi soir, pour remporter l'Evian Championship. C'est finalement avec un double bogey qu'elle a conclu son dernier tour laissant la place libre à Angela Stanford pour embrasser le trophée de l'Evian Championship.

Edition 2017

Auteur d'un dernier tour de feu (66) qui lui a permis de combler un retard de cinq coups, tout comme son adversaire de play-off Britanny Altomare, Anna Nordqvist s'est imposée dès le premier trou de barrage, disputé sous des trombes d'eau. A 30 ans, la championne suédoise, pilier de l'équipe européenne de Solheim Cup, remporte son deuxième tournoi majeur.

Aucune joueuse du Vieux Continent ne s'était plus imposée dans le Chelem depuis Suzann Pettersen... à Evian, en 2013... et Anna Nordqvist en 2009 au LPGA Championship !

Edition 2016

In-Gee Chun n'aura pas tremblé une seconde pour remporter l'Evian Championship 2016. En tête de bout en bout du tournoi, la Coréenne de 22 ans s'empare de son deuxième titre du Grand Chelem, après l'US Open 2015. Chun possède désormais deux tournois du LPGA à son actif : deux Majeurs !

Le podium du 23e Evian Championship est 100 % Coréen. Sung Hyun Park et So Yeon Ryu se partagent la deuxième place à dix-sept sous le par, quatre coups derrière la gagnante. La Chinoise Shanshan Feng, l'une des favorites au début de la semaine, après sa belle prestation à Rio (médaille de bronze), prend la quatrième place. Signalons aussi que cinq Coréennes occupent les six premières places du classement final. Pour autant, In Gee Chun est la première Coréenne à s'imposer en Majeurs lors de la saison 2016.


‹‹
J'ai présentement l'impression de vivre un rêve. Je savais que le record du score le plus bas par rapport au par était de moins 19. Cela m'a mis un peu de pression supplémentaire ce dimanche. Mais j'ai besoin de cette pression. Sans elle, j'ai tendance à m'ennuyer sur le parcours. De nouveaux objectifs désormais ? Laissez-moi un peu de temps ! Pour l'instant, je suis simplement très heureuse!
››

Ingee Chun

Edition 2015

L’année 2015 était placée sous le signe de la jeunesse.

Et le moins que le l’on puisse dire c’est que la vainqueur fut à l’image de cette promesse. En remportant l’Evian Championship à 18 ans, 4 mois et 20 jours, la Néo-Zélandaise Lydia Ko est devenue la plus jeune vainqueur d’un Majeur féminin. Celle qui a déjà établit nombre de records a survolé le dernier tour après avoir été en embuscade toute la semaine pour gagner son premier tournoi du Chelem.

Sa classe, son talent et sa bonne humeur ont fait le reste sur les dix derniers trous le dimanche, pour terminer six coups devant sa poursuivante, la tout aussi jeune Lexi Thompson (USA). Dans un tournoi où l’on attendait beaucoup d’Inbee Park (vainqueur du Rolex Annika Major Award avant même l’ultime Majeur), c’est donc finalement sa plus probable héritière qui a pris le flambeau. Comme un possible passage de relais pour les années à venir…

‹‹
Gagner un majeur à n'importe quel âge est déjà formidable. Mais être la plus jeune, c'est cool ! J'ai encore du mal à croire que je me suis fait un petit nom dans l'histoire du jeu. Déjà, faire une journée à huit sous le par en temps normal… Mais dans un dernier tour d'une épreuve du Chelem, jouer si bien dans pareilles conditions, c'est le rêve.
››

Lydia Ko

Edition 2014

2014, une deuxième édition de l’Evian Championship bien au-delà de toutes les attentes.

Tout a commencé le premier jour avec un magistral 61 (-10), record du parcours mais aussi score historique en Majeur. L’auteur de cet exploit ? Une jeune Coréenne de 19 ans, déjà star en Asie. Obligeant l’élite mondiale à sortir le grand jeu pour espérer remporter l’épreuve, Hyo Joo Kim jouait la prudence sur les deux tours suivants.

Le dernier jour, ses poursuivantes l’obligeaient à quitter sa réserve pour un festival de golf de très haut niveau. Reprise de vitesse par Karrie Webb, championne à Evian en 2006, Kim donnait tout sur le 18 et forçait la chance en rentrant le putt de la victoire.

Une autre championne pouvait se réjouir. Michelle Wie, meilleure joueuse à l’issue des cinq majeurs de la saison, recevait sur le green du 18 de l’Evian Resort Golf Club, le Rolex Annika Major Award.

‹‹
J’avais l’air un peu ailleurs à l’instant de ma victoire, mais j’avais mis toute mon énergie dans mon dernier putt ! J’étais vraiment nerveuse sur le 18, je sentais qu’il me fallait un birdie pour gagner. Je suis vraiment sur un nuage, très haut dans le ciel. Je me sens comme un birdie (petit oiseau). Le retour en Corée va être formidable.
››

Hyo Joo Kim

Edition 2013

En septembre 2013, l’Europe Continentale accueille le 1er Majeur de golf de toute son Histoire, The Evian Championship. Nouvel entrant dans la cour des Majeurs, le tournoi se dote cette même année d’un tout nouveau parcours.

Suzann Pettersen devient la première vainqueur de ce cinquième Majeur. Avec une dernière carte de 68 (-3)  pour un total de 274 (soit 10 coups sous le par), la championne norvégienne devance ainsi de deux coups l'étonnante amateur Lydia Ko, venue de Nouvelle-Zélande. L'Américaine Lexi Thompson complète le podium du dernier tournoi majeur de la saison.

‹‹
Depuis la victoire européenne en Solheim Cup le mois dernier, j'ai l'impression d'être sur un nuage. Il y a d'abord eu ma deuxième victoire sur le LPGA cette année au Safeway Classic, il y a quinze jours, j'organisais la semaine dernière mon propre tournoi de charité (le Suzann Pro Challenge, à Oslo, ndlr), et maintenant The Evian Championship, mon deuxième Majeur... Je traverse actuellement la meilleure période de ma carrière.
››

Suzann Pettersen